Quelles sont les étapes d’achat pour un appartement ou une maison ?

Après plusieurs années en location, vous avez décidé de devenir propriétaire. Mais vous redoutez cette étape, qui peut être stressante et chronophage. Des visites de biens immobiliers, des rendez-vous avec les banques, des démarches à n’en plus finir, et vous ne savez pas par où commencer. Vue sous cet angle, l’entreprise n’est évidemment pas très encourageante. C’est pourquoi nous vous proposons une liste des étapes d’achat d’un appartement ou d’une maison. Vous verrez qu’avec un minimum d’organisation, les choses s’enchaînent très simplement.

Créer une pochette « projet immobilier »

Le premier geste à faire est de vous procurer une pochette en carton. Oui, c’est tout bête, mais à partir de cet instant, tout ce qui concerne vos démarches entre dans cette pochette, qui va très vite s’épaissir : cartes de visite des agents immobiliers, bons de visites, propositions de votre banque. Vous pouvez commencer à préparer votre dossier « acquéreur » en rassemblant les documents suivants :

  • Vos justificatifs d’identité et de domicile ;
  • Un justificatif de votre situation familiale ;
  • Une copie de votre livret de famille, éventuellement ;
  • Vos 3 dernières fiches de paie ;
  • Votre contrat de travail ;
  • Vos 3 derniers relevés de compte ;
  • Votre dernier avis d’imposition ;
  • Vos documents d’épargne ;
  • Les tableaux d’amortissement de vos crédits en cours, si vous en avez.

Ces documents sont à fournir par chacun des acheteurs.

Cet article peut également vous intéresser : Acheter un logement social : quelles sont les règles des HLM ?

Prendre rendez-vous avec un courtier ou avec votre banquier

En effet, avant toute chose, il est primordial de connaître votre budget d’achat. Combien la banque peut-elle vous prêter ? Combien pouvez-vous rembourser mensuellement ? Après examen de votre dossier, le banquier vous fait une proposition, appelée « offre de prêt ». Le courtier, de son côté, interroge plusieurs établissements bancaires et fait jouer la concurrence pour obtenir la meilleure proposition possible. Comparez scrupuleusement les différentes offres qui vous sont faites avant de vous décider, car un prêt immobilier vous engage sur plusieurs années.

Commencer à chercher un bien immobilier

Déterminer votre zone de recherche

Soyez pragmatique. C’est certainement l’étape qui demande le plus d’organisation, car c’est aussi la plus chronophage. Premièrement, dressez une liste de vos impératifs environnementaux, tels que la proximité de votre lieu de travail, la proximité des transports en commun ou d’un grand axe routier, la proximité d’une crèche, d’une école ou d’un lycée. Ces critères vont vous aider à déterminer une zone géographique répondant à vos besoins. L’idéal est de matérialiser cette zone sur un plan de la ville.

Déterminer le bien à rechercher

Cherchez-vous un appartement ou une maison ? Êtes-vous prêts à entreprendre des travaux de rénovation ? Des travaux de transformation ou d’agrandissement ? Souhaitez-vous du terrain, un balcon, une piscine ? Combien de chambres vous faut-il ? Exigez-vous une cuisine aménagée ? Nous vous conseillons de faire deux listes :

  • Une première liste énumérant vos exigences et vos souhaits, et sur laquelle vous surlignez les critères incontournables, que vous ne modifierez pas d’un iota. Ils doivent être tous présents dans les logements que vous allez visiter. Soyez impitoyable à ce sujet, cela vous permettra de gagner un temps précieux. Car pourquoi visiter un bien s’il ne correspond pas à vos exigences ? Les critères non surlignés sont négociables selon les cas ;
  • Une seconde liste de ce que vous ne voulez absolument pas, à respecter scrupuleusement également. Il est inutile de visiter une fermette si vous recherchez un pavillon, ou de visiter une maison avec 2 chambres s’il vous en faut 3.

Déclenchement du processus d’achat

Vous avez maintenant trouvé le logement de vos rêves. Vous pouvez donc clôturer le chapitre « visites » et passer au chapitre « achat ».

Lecture du dossier technique

Il va falloir vous atteler à la passionnante lecture du dossier technique du bien immobilier. Son contenu peut varier, mais comprend au moins les documents suivants :

  • Les diagnostics obligatoires : assainissement, amiante, électricité, performance énergétique…
  • La copie de la taxe foncière et de la taxe d’habitation ;
  • Le plan cadastral et le titre de propriété ;
  • Les derniers procès-verbaux de réunions de copropriété si tel est le cas ;
  • Attestation « loi Carrez », obligatoire dans certains cas.

Rédiger une offre d’achat

Ne traînez pas pour transmettre une offre d’achat écrite au vendeur. C’est l’une des étapes d’achat la plus délicate. Après cette étape qui constitue la négociation, il vous reste à convenir d’une date pour vous rendre chez le notaire ou à l’agence immobilière chargée de la transaction afin de signer le compromis de vente.

Signature du compromis de vente

La signature du compromis déclenche un délai de rétractation de 10 jours, durant lesquels vous pouvez annuler l’acquisition sans vous justifier. Le jour de la signature du compromis, vous versez un acompte de 5 à 10 % du prix du bien. Un exemplaire du compromis vous est remis, que vous rangez précieusement dans votre pochette, et qui vous servira pour votre demande de prêt.

Financement de l’acquisition

Demande de prêt

Vous pouvez prendre rendez-vous avec la banque ou le courtier dès que vous connaissez la date de signature du compromis. Suite à ce premier rendez-vous, un « accord de principe » vous est remis. C’est un premier pas, mais cela ne signifie pas que le prêt vous est accordé.  

Offre de prêt et signature

Puis vous recevez l’offre de prêt tant attendue par la poste, sous pli recommandé. Vous disposez alors de 10 jours de réflexion supplémentaires. Ces dix jours étant obligatoires, il vous faut attendre le 11e jour pour renvoyer l’offre signée. Pour anticiper, vous pouvez contacter le notaire pour convenir d’une date de signature de l’acte authentique.

Signature de l’acte authentique

C’est le jour J. Vous êtes à la dernière étape d’achat de votre appartement ou maison. Cela signifie qu’en sortant de chez le notaire, vous serez en possession des clés de votre logement. Il ne vous restera plus qu’à pendre la crémaillère !

Tweetez
Partagez
Enregistrer